La collection Dutchbone comprend des articles que nous dénichons dans des pays lointains. Pour d’autres produits, le processus est plus long, notamment pour les modèles que nous créons nous-même. Le fauteuil Flair par exemple, est né sur une table à dessin. Après plus d’un an de recherche et de travail, nous sommes aujourd’hui très fiers de vous le présenter ! Voici donc une exclusivité Dutchbone : L’histoire de Flair !

“ Ce petit fauteuil de grand-mère est né sur une table à dessin. ”

En fait, le fauteuil Flair doit son existence à Marie Kondo, la star japonaise du rangement. Après avoir lu son livre, un collègue a commencé à ranger son grenier en découvrant plein d’objets oubliés : de vieux tourne-disques et de la vaisselle de famille…mais surtout un vieux fauteuil de grand-mère. Un petit modèle de couleur rouge, habillé d’une petite jupe.

Ce fauteuil est resté de longues semaines dans notre labo. Nous savions qu’il nous inspirerait à créer un modèle plus contemporain. Mais comment le transposer dans un style actuel ? Car ce vieux fauteuil était trop bas, son matériau trop dur, sa couleur trop pâle et sa jupe trop vieillotte. Mais à travers tous ces défauts, apparaissait l’idée d’un élégant petit fauteuil. 

Croquis Flair – Petite chaise grand-mère

Pour entrer dans la collection Dutchbone, le nouveau fauteuil devait répondre à des critères précis. Avoir un style chic et raffiné, être ni trop haut ni trop large, avec une assise super confortable, un revêtement agréable au toucher ET une jupe élégante et à la mode. Le nouveau fauteuil devait avoir un style ” lobby d’hôtel “. Il devait évoquer les fauteuils de palaces où on aime s’enfoncer en discutant tranquillement un cocktail à la main. Voilà, l’idée était née !

Nous avons alors rempli un carnet de croquis, avec d’innombrables esquisses, des brouillons, des mots, des thèmes, des synonymes et des noms pour cette nouvelle création. Flair est finalement né de ce concentré d’idées. Sa forme et son modèle ont bien sûr évolué au fil des croquis et du processus créatif. Le fauteuil de grand-mère a subi une vraie métamorphose en matière de design, de confort d’assise, de matériau et de couleurs. Nous avons imaginé une version 2.0.

Notre ébéniste favori en Chine a ensuite fabriqué des prototypes à partir de nos dessins. Quelques semaines plus tard, nous faisions le déplacement pour découvrir enfin notre création. Quel suspens, le processus création avait duré si longtemps ! L’équipe de design Dutchbone était fin prête.

“ Tout commence souvent par un carnet plein d’esquisses et de croquis. ”

Flair, le développement

Arrivés tôt le matin à Shanghai, nous prenons un taxi sous la pluie. Dans nos sacs, nos carnets de croquis, nos papiers, nos échantillons de tissus pour ce petit fauteuil que nous voulons ajouter à notre collection depuis si longtemps ! À notre arrivée chez le fabricant, le fauteuil que nous avions baptisé Flair nous attendait. Et il est superbe !

Nous avons décliné Flair en vieux rose, marron, vert foncé et or. Et sa jupe me direz-vous ? Elle a fait place à d’élégantes franges. À l’origine, nous avions souhaité une jupe en tissu, mais le textile rendait l’ensemble trop statique. Les franges, plus frivoles donnent au fauteuil Flair un style chic et raffiné.

“ Faites revivre les années vingt et adoptez le fauteuil lounge Flair de Dutchbone ! ”

Delen